CHAMPIONNAT INTER DEPARTEMENTAL JUNIORS. RUMILLY, LE 19 MARS 2016.

Rémy MATTIOLO tout récemment opéré de l’épaule suite à une mauvaise chute, Léa VILARDO blessée au genou pour un mois, Tom ZIOTTI aux abonnés absents depuis l’Open de Bresse, il ne restait plus dans les rangs de nos juniors que Manon FARAVONI pour nous représenter dignement.

Mais il a d’abord fallu arriver à Rumilly et ce n’était pas gagné, avec Manon au volant de la voiture familiale… Si d’ailleurs vous croisez une BMW blanche conduite par Manon dans les rues de Fontaine ou Sassenage, changez de route, on ne sait jamais avec tous ces jeunes en apprentissage… Merci Manue d’avoir une fois de plus immortalisé ce grand moment! Ca nous arrange bien, nous, toutes ces photos compromettantes!

11707474_10208490893261066_7000177584882231380_n

 

Fort heureusement, tout le monde est arrivé à bon port et Manon avait même 200 g de marge à la pesée! Historique! Le stress de la conduite sûrement… Au fait Manon, entre toi et moi, si jamais un panneau « STOP » fonce sur toi un peu trop vite, tu sauras quoi faire maintenant… Expérience de coach!

pannea10

Trève de plaisanteries, un peu pathétique tout de même ce championnat juniors qui réunissait 4 départements de la nouvelle grande ligue AUVRA, à savoir l’Isère, la Haute-Savoie, la Savoie et l’Ain. Le reste des départements de la ligue faisant la même manip à Lyon. Toutes catégories confondues, 29 féminines à Rumilly…

Manon qui tire en – 63kg se retrouve donc dans le plus « gros » tableau, soit 10 combattantes. Tableau au niveau relevé néanmoins puisque d’entrée de jeu Manon devait affronter son adversaire du GUC JCG, Laura DUSSERT, qu’elle avait rencontré en place de 3 de la coupe de France cadettes en novembre dernier et qu’elle avait gagné aux pénalités dans un combat à vous donner des sueurs froides. Eh bien pour cette mise e bouche, Manon géra son combat et le gagna même sur un yuko en fin de combat. Le 2ème tour ne fût pas plus facile, car Manon rencontra en demi-finale la sociétaire de LA MOTTE SERVOLEX, elle aussi au Pôle espoirs. Manon ayant écouté et appliqué à la lettre les consignes de la coach remporta ce combat là aussi, en maitrisant parfaitement les ipone seoi à la volée et les ko uchi gari de son adversaire. 2 shidos au compteur pour la victoire. Paradoxalement, ce fût la finale qui fût le combat le plus facile à négocier. Manon rencontra pour la 1ère fois une adversaire Iséroise, de l’Alliance Grésivaudan et fît un festival de ko uchi maki komi! 4 au total dont un magnifique ippon pour le dernier. Et tenez-vous bien, on a même pu voir quelques tentatives de SANKAKU JIME. Une grande première!!!

20160319_123757

 

Bon eh bien Manon a désormais rdv à Ceyrat, en avril prochain, pour les 1/2 finales, qualificatives pour les championnats de France. Léa VILARDO sera elle aussi de la partie, ayant bénéficié d’une qualification HORS QUOTA.

Bonne chance les filles!