COUPE RHONE-ALPES MINIMES N°2. LA MOTTE SERVOLEX, LE 1ER MAI 2016.

Eh bien oui, 1er mai ou pas, le judoka est sur les tatamis et le coach au boulot! Soit dit en passant, vu que la journée fût plus que pluvieuse, on n’a presque pas eu de regret à être enfermé dans un gymnase. Et puis c’était pour la bonne cause!

Anissa AOURAGH, championne d’Isère en – 48kg avait glissé lors de la 1ère coupe Rhône-Alpes. Mais la ligue de judo a décidé cette saison de mettre en place une 2ème coupe Rhône-Alpes afin de repêcher justement ceux qui auraient dérapé lors de la 1ère. Les 8 premiers judoka de chaque catégorie qui s’étaient qualifiés la 1ère fois, laissaient donc libres les places à prendre.

20160501_103947

20160501_104135

 

22 judoka dans cette catégorie des – 48 kg où Anissa débute avec un tour préliminaire qu’elle remporte sur immobilisation. Le 2d tour est remporté sur sumi gaeshi pour ippon.

Entre deux combats Manon FARAVONI qui est là en tant que commissaire sportif régionale stagiaire vient encourager la chtiote Anissa.

20160501_120539

 

La demie finale fût baucoup plus difficile à négocier, Anissa commençant à faire les frais d’une alimentation du matin très mal gérée. Enfin d’une « non-alimentation » du matin devrions-nous dire… Manque d’énergie et de lucidité flagrantes en fûrent les résultats visibles, contre une adversaire bien décidée à aller elle aussi en finale. Anissa eût toutefois le dernier mot, toujours à grands coups de sutémis, techniques qu’Anissa apprécie particulièrement. Ura nagé en contre, sumi gaeshi ou yoko tomoé nagé, tout a été tenté dans ce combat, avec une victoire aux forceps à la clé donc.

Pendant ce temps à, Jérôme VIROULAUD était présent en tant que responsable de la coupe du jeune arbitre cadets et avait à évaluer avec ses homologues les 21 jeunes arbitres qui étaient en compétition eux-aussi.

20160501_112507

 

 Anissa rencontre donc en finale une adversaire de LA MOTTE SERVOLEX, ceinture orange. Le combat débute mal puisqu’ Anissa encaisse d’entrée de jeu un waza ari. La coach pousse la petite gueulante qui va bien pour rebooster notre minime, qui en met un elle aussi, puis marque yuko. Corine commence à souffler et entrevoit la médaille d’or pendre autour du cou d’Anissa. Mais c’était sans compter sur un gros coup de mou d’Anissa qui se laissa embarquer sans même réagir à 1 mn du terme et prend à nouveau un waza ari, qui met fin au combat. Arghhhhhhhhmmmmmmmmpppppffffflllllllllllll! Je vous laisse imaginer l’état de la coach sur sa chaise à cet instant précis. Ca ressemblait à peu près à ça. Pas possible de laisser filer une finale comme ça!!!

mae11ivw

 

Moralité de l’histoire. Une fois encore et on ne le dira jamais assez, un judoka doit MANGER! Pas n’importe quoi, pas n’importe comment, pas n’importe quand, mais il doit MANGER! Encore plus le matin de la compétition et pendant celle-ci. S’il n’y a pas de carburant, il n’y a pas d’énergie. Anissa en aura fait les frais et c’est bien dommage. Je vous laisse à ce sujet lire un article que notre Laurine MORGANA, championne elle aussi il y a encore peu sous les couleurs Fontainoises et désormais dietéticienne a mis en ligne sur sa page facebook, que je vous invite à consulter et à « liker ».

Laurine Morgana _ Diététicienne-Nutritionniste

Santé/médecine/produits pharmaceutiques

http://www.aptonia.fr/conseils/ma-journee-sportive-nos-10-conseils-sport-nutrition-a_4815

LaurineNimes

Ceci dit, n’enlevons pas à César ce qui lui revient, c’est à dire une belle médaille d’argent tout de même et surtout, la qualification pour la super ligue AUVERGNE-RHONE-ALPES qui aura lieu en octobre prochain.

Bravo Anissa!

20160501_131751

 

20160501_133756