COUPE ISERE MINIMES. BERNIN. DIMANCHE 22 JANVIER 2017.

Vous connaissez le secret de nos Fontainoises? Tout est dans la coiffure! Les tresses pour être exact. Nos minimes, nouvellement promues, hormis Clémence JOLY qui l’est déjà depuis 1 an, ont combattu dimanche 22 janvier lors de la première étape du championnat.

Voila ce que ça donne après la séance coiffure.

Et comme à leur habitude, nos filles ont la banane et la patate! 

Quoi de mieux qu’un titre de championne d’Isère obtenu une fois encore avec la manière pour son anniversaire? Voici ce qu’Oriane ALLEMAND s’est offert pour ses 13 ans. Elle n’a guère laissé le choix à ses adversaires en -36 kg, en les clouant au tapis, que ce soit debout ou au sol. Dans un tableau de 9 combattantes, Oriane remporte le 1er tour par ippon sur uchi mata. Le 2ème tour cloue au sol son adversaire sur un magnifique ura nagé. Technique qui permit également à notre terreur des tatamis de marquer yuko en demi-finale, pour terminer en immobilisation. En finale enfin, un très bon travail au sol amène l’autre finaliste en immobilisation sur taté shiho gatamé. Eh bien JOYEUX ANNIVERSAIRE Melle Oriane, qui fêtait ce jour là ses 13 ans. Quel beau cadeau que cette médaille d’or et ce titre de championne d’Isère! Au passage, elle gagne sa sélection pour le stage régional de LA ROCHE SUR FORON et sa qualif à la coupe régionale.

Jade PILOT, dans cette même catégorie devra repasser par la 2ème coupe minime qui aura lieu ultérieurement pour se qualifier, n’y étant pas parvenue cette fois-ci. Deux combats perdus sur immobilisation.

Belle surprise en – 48 kg où Clémence JOLY nous décroche une super médaille d’argent et devient du même coups vice-championne d’Isère dans un tableau de 13 judoka. Un 1er tour remporté par ippon sur harai-goshi. Le 2ème tour a donné à la coach quelques sueurs froides. Clémence, trop attentiste, encaisse yuko et waza ari avant de remarquer un yuko qui lui permet de finir en immobilisation. Ouf. En demi-finale, rien n’était marqué ni d’un côté ni de l’autre mais Clémence se faisait tout de même bien malmener, quand tout à coups elle nous sortit LE retournement qui va bien et qui ipponisa son adversaire au sol. Que ça fait du bien de voir du beau travail technique de la part de nos minimes! En finale, Clémence retrouvait une jeune judoka de MORESTEL habituée des podiums, Maelle Faveyrial. Malgré un bon travail à la saisie, deux waza ari sont marqués par Faveyrial.

 

Eolyne MOREAU, trop légère encore avec ses 53 kg pour la catégorie des – 57 kg où elle rencontre des combattantes plus grandes et plus lourdes a bien du mal à s’exprimer pour le moment. Des choix techniques pas très cohérents, comme ce yuko qu’elle prend au 1er tour de poule sur un uchi mata contré. Eolyne marque néanmoins un beau waza ari sur ura nagé qui aurait dû être comptabilisé ippon mais l’arbitre en avait décidé autrement… Ce ne fût pas suffisant car Eolyne reprit un bel o uchi gari qui mit fin à ses espoirs de victoire du combat. Le 2ème tour de poule devait absolument être remporté pour pouvoir accéder à la demi-finale. Et une fois encore, Eolyne dût subir une lourde chute sur le dos sur o soto gari en reprise de garde… Adieu podium. Eolyne est toutefois qualifiée pour la phase régionale puisqu’elle gagne le dernier combat de barrage qui la classe 5ème, en marquant waza ari en contre, suivi d’une immobilisation. Et une qualif pour elle aussi!