10 ème OPEN DE BRESSE. LES 25 ET 26 FEVRIER 2017. SAINT DENIS LES BOURG.

Encore une belle édition de l’Open de Bresse, qui réunissait les combattants benjamins, minimes, cadets, juniors et séniors, le tout sur 2 jours.

Le samedi 25 février, 2 minimes étaient présentes en les personnes de Oriane ALLEMAND et Clémence JOLY. Vacances oblige, les autres filles n’avaient pas répondues présentes. Quoi qu’il en soit, nous ne sommes pas revenues bredouilles.100 % de podiums et de médailles.

En – 40 kg, 6 combattantes, réparties en 2 poules de 3. Oriane débute mal et prend un 1er waza ari contre une gauchère. Puis ippon. Le 2ème combat est gagné par 2 waza-ari marqués sur uchi mata, dont le 2ème est suivi par taté shiho gatamé pour ippon. La demie a été expédiée quant à elle sur un contre. Quant à la finale, Oriane rencontre une nouvelle fois son adversaire du 1er tour, mais cette fois-ci et après la mise en place d’une stratégie avec la coach, Oriane ne laisse guère de choix à son adversaire et la contre dès la 1ère prise de garde. Encore une belle médaille pour Oriane et encore bravo jeune demoiselle!

 

En  – 48 kg, Clémence JOLY débute mal elle aussi, en tableau. Elle marque waza ari sur ura nagé mais en prend un dans la foulée, pour finalement prendre ippon. Clémence doit apprendre à ne pas seulement contrer, action qu’elle affectionne particulièrement, mais aussi à être la première sur l’attaque. Le 1er tour de repêchage est remporté sur waza ari (ura nagé encore), suivi en immob pour ippon. En finale de repêchage, Clémence marque ippon sur ko soto gaké dès la 1ère prise de garde. Et en place de trois, un nouvel ippon marqué sur son retournement spécial, qui décidément passe de mieux en mieux et de plus en plus souvent. Bravo également mademoiselle Clémence!

 

 

Après un retour très tardif pour la coach, re-direction le dimanche matin à St Denis les Bourg pour la compétition des cadettes et des juniors/séniors.

 Anissa AOURAGH, Manon FARAVONI et Corine CUCCHIARA étaient nos trois représentantes Fontainoises. Oui, oui, vous avez bien lu. La cocoach en personne, qui une fois l’an environ et du haut de ses bientôt 45 ans, ressort la panoplie de compet et se lance à l’assaut des jeunettes, histoire de rester au contact des réalités. Et quel bonheur de s’échauffer aux côtés de ses élèves! Le choc des générations. 30 ans tout rond séparent Anissa de Corine!

 

Chez les cadettes, Anissa AOURAGH remporte son 1er combat de poule en – 52 kg, mais retombe à nouveau dans ses travers, en ne tournant pas assez sur ses techniques de contre. Résultat, deux ippons marqués contre elle. Mais comme Anissa est une bosseuse, elle va vite corriger cela! 

Manon FARAVONI qui en principe combat en – 70 kg dût se rendre à l’évidence, cette fois-ci ça allait être en – 78 kg. Seulement 1 combattante dans cette catégorie contre qui lutter. Fort heureusement, ce fût pour la victoire avec un bel ippon marqué sur ipone ko uchi gari. Le travail accompli à l’entraînement sur cette technique commence à payer.

 

Enfin, Corine CUCCHIARA qui combattait à nouveau dans sa catégorie d’origine, les – 63 kg, sort 1ère de sa poule de 3. Un 1er tour en guise d’échauffement plutôt corsé puisqu’il aura fallu aller au golden score pour que la rencontre penche en sa faveur avec un waza ari marqué sur uchi mata en cercle, son spécial. Auparavant, elle en avait marqué un mais aussi encaissé un. Le 2ème tour voit son adversaire tomber dans les pommes suite à un efficace étranglement. Puis en 1/4 de finale, Corine dût batailler une nouvelle fois contre une très grande adversaire gauchère, sur qui elle marque par deux fois waza ari et qui conclue par ippon au sol. Enfin en demi-finale, Corine, qui n’eût que 8 mn de temps de repos suite au 1/4 de finale, débutait la rencontre un peu émoussée. Corine s’inclina sur immobilisation en fin de combat face à une solide adversaire qui passa son temps en mettre des coups de tatanes. C’est donc une médaille de bronze qui vient toutefois s’accrocher autour du cou de la « mamie » du judo.

 

 

Et pour finir, un grand merci à Thierry OVISE, le prof de Sassenage avec qui nous travaillons depuis le début de la saison qui coacha nos trois Fontainoises tout au long de la compétition. C’est ça aussi le partenariat! Entraide et prospérité mutuelle!