TOURNOI DE DOMENE SENIORS. SAMEDI 15 AVRIL 2017. DOMENE.

Il aurait pu devenir mannequin chez Speedo, mais en digne fils de son père, Maxence LELY n’eût d’autre choix que de se mettre au judo.

Reconnaissons qu’il a bien fait tout de même. Au meilleur de sa forme, il fût champion inter-régional cadet et qualifié pour les championnats de France. S’en suivirent encore quelques titres ou podiums en département, comme son titre de champion d’Isère junior en – 55 kg en 2009.

Ou encore son titre de vice champion d’Isère séniors en -60 kg en 2013, date de sa dernière compétition.

Entre temps il a dû bosser dur pour devenir kiné et le voilà à présent à nouveau presque libre de se re-consacrer un peu au judo.

Le tournoi de Domène était donc tout indiqué pour une reprise de la compétition. Formule en poule qui permet de faire plusieurs combats quel que soit le résultat.

N’étant pas présente ce jour là, c’est donc un compte rendu téléphonique qui a fait foi. 1er constat de Maxence, les – 66 kg, c’est duuuuuuuuuuur! Il faut dire qu’avec ses à 63 kg tout mouillé, Max s’est senti un peu léger, lui qui tirait habituellement en – 60 kg. Note n°1: redescendre en – 60 kg à l’avenir.

Max mène waza ari durant tout le 1er combat, son adversaire ayant écopé de deux pénalités. C’était sans compter sur un relachement de Max qui pensait que son adversaire se ferait pénaliser une 3ème et dernière fois pour sortie de tapis, ce qui ne fût pas le cas. Résultat, il prend waza ari et se fait immobiliser. Note n°2: ne jamais se relâcher tant qu’il n’y a pas sorémadé!!!

A 30 seconde de la fin du 2ème combat, c’est un très bel uchi mata du combattant Romanais qui envoit notre Max toucher les étoiles… Note n°3: plutôt que kiné, aurai dû penser à faire des études d ‘astronomie.

Le dernier combat sourit enfin à Maxence  qui après avoir encaissé waza ari contre attaque en ne waza et marque ippon au sol. Ouf, l’honneur est sauf! Note n°4: penser à continuer sur cette lancée. Tout le monde sait que la reprise est douloureuse.

Alors bravo pour ce retour Maxence!