JEROME VIROULAUD ARBITRE CONTINENTAL. LES 7 ET 8 JUILLET 2017. POLOGNE.

 

Il l’a fait!!! Depuis le temps qu’il y travaillait, Jérôme VIROULAUD est devenu, à 40 ans, arbitre continental et entre ainsi dans le club très fermé des 15 arbitres internationaux français. Le 4 ème en ligue AURA, le 2 ème en Isère et le 2 ème du club! Le club peut-être fier! 3 ans après le titre continental de Corine CUCCHIARA, ALPES JUDO FONTAINE rempile avec celui de Jérôme.

Cathy MOUETTE, arbitre olympique, fit d ‘ailleurs remarquer à cette occasion à nos deux arbitres « qu’ils entraient de fait dans l’histoire du judo français en devenant le 1er couple d’arbitres internationaux que compte la France ». Rien que ça! Mazette….

 

Mais avant tout, retour sur quelques évènements marquants du parcours de Jérôme.

Jérôme VIROULAUD  a débuté l’arbitrage dans sa Charente natale en tant que jeune arbitre minime. C’est dire s’il a commencé tôt! Ci-dessous, article collector dégoté chez belle-maman et dédicacé par David DOUILLET en personne (cf gribouilli noir sur le journal). Notez qu’en 1995, Jérôme respirait la joie de vivre…

 

 

Devenu un des meilleurs arbitres nationaux, il est alors pressenti par la fédération pour passer son examen continental en 2013. En concurrence avec plusieurs autres candidats français, Jérôme reste sur le carreau encore en 2014, 2015 et 2016. Le gros hic, l’anglais, que Jérôme ne parle pas et avec lequel les arbitres communiquent à l’international.

 

 

« Keep calm », on peut le dire… Corine en sait quelque chose puisque c’est elle qui eût la délicate mission de lui apprendre à se débrouiller en anglais, faute de mieux… Et ce ne fût pas qu’une partie de plaisir!

 

 

 

Et il aura fallu bien sûr arbitrer encore et encore. Beaucoup. Souvent. Tout le temps. Trop. Jusqu’à overdose. Car un arbitre qui prépare un examen, c’est comparable à un combattant qui prépare un gros championnat ou un judoka qui prépare son 6 ème dan. C’est un travail sur le long terme. Cela demande du travail, du travail et encore du travail. Il ne faut pas compter ses heures, au détriment de sa vie familiale et professionnelle.  Jusqu’au jour où…

 

 

 Jérôme décida donc de s’adjoindre les services de Christine OVISE, professionnelle de la digitoponcture et la sophrologie.  Quand on vous dit qu’il faut se préparer comme un sportif de haut niveau!

 

 

C’était donc officiel depuis un an, le candidat 2017, c’était notre Jérôme. Et Laura LEFEVRE pour le quota féminin. C’est en Pologne, à Gdynia, le week end des 7 et 8 juillet que s’est tenu l’examen, lors d’une coupe d’Europe junior. Le fameux « oral english test » passé haut la main en guise de préambule, la pratique ne fût presque que formalité dirons-nous. Coachés par Jean-Jacques RUSCA, arbitre mondial, Jérôme et Laura ne pouvaient que réussir! Eh bien oui, même en arbitrage la fédération désigne un coach lors des grandes occasions.

 

 

 

 

Alors un immense bravo à Jérôme pour ce très beau parcours, qui nous l’espérons, ne s’arrêtera pas là.

 

Tu l’as bien méritée ta cravate bleue Jérôme!

 

 

Alors CHAMPAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAGNE!!!!!!!!!