CHPT D’ISERE 1ERE DIVISION SENIORS. BERNIN, LE SAMEDI 19 JANVIER 2019.

Nos Fontainois étaient une fois encore sur tous les fronts pour ce championnat d’isère séniors 1ère division.

Pour les arbitres, Chloé TRIVELLI, Anas DJELLALI, en formation pour son examen d’arbitre départemental et Jérôme VIROULAUD avaient revêtu leur beau costume.

 

Coté combattants, ça faisait une paye qu’on n’avait pas vu de séniors en championnat! On ne compte pas Manon Faravoni qui tirait en seniors alors qu’elle était encore junior. Et qui plus est avoir des résultats! 

Sous l’impulsion de Steven DA SILVA, arrivé du JC DES BARBARIANS et d’Hélène THIBAUT, venue du JC GRAND ANGOULEME JUDO, en Charente, Maxence LELY  s’est remis en selle. Ci-dessous à l’échauffement, les gars étaient venus en avance pour échauffer Hélène qui débutait les hostilités. Mais aussi pour perdre les derniers micro-grammes qui leur restait à lâcher.

 

 


HELENE THIBAUT


 

L’objectif pour Hélène était dans un 1er temps de retrouver ses marques en compétition après une opération du genou la saison passée qui l’avait éloignée des tatamis pendant un temps. 6 combattantes dans un tableau, ça ne laissait pas présager beaucoup de combats, d’autant que le tirage lui faisait sauter le 1er tour. Déjà en demi finale donc, Hélène remporta le duel en marquant ippon sur un bel uchi mata.

 

La finale fût plus compliquée à gérer face à la combattante phare des – 70 kg depuis 3 ans, Dorottya Horvath, du GUC JCG. Hélène, souvent derrière et dans un combat physique sur le haut dut concéder la défaite sur un bel o soto gari placé dans le temps par son adversaire. Beaucoup de frustration de la part de notre ancienne championne de France des entreprises, plusieurs fois médaillée lors de demi-finales, qui n’eut pas le loisir de pouvoir vraiment exprimer son judo. L’analyse de la coach est différente, l’objectif étant donc de viser la qualif avant tout pour pouvoir envisager un résultat au chpt de France 2ème division et non 1ère division. Bref, Hélène aura l’occasion d’ici la demi finale de début mai de pouvoir s’aligner sur d’autres compétitions afin de « bouffer » du combat.

 

 


MAXENCE LELY


 

En – 60 kg, Maxence LELY qui revenait après une longue coupure pour cause d’études a plutôt bien négocié son retour. 12 combattants dans cette catégorie où figurait le champion de France universitaire Clément CONTE et qui finira 3ème par ailleurs mais que Maxence ne rencontra pas.

 

 

Un 1er tour  face à un adversaire ceinture marron et probablement encore junior qui chuta tout d’abord sur un ipone ko uchi maki komi comptant waza ari puis sur un moroté à l’envers pour ippon.

 

 

En 1/4 de finale ce fût à nouveau sur ipone ko uchi que Max marqua waza ari puis waza ari sur un joli contre en ura nagé. Ensuite? Et vas-y que je me fais masser le front par Hélène! Et vas-y que je me fais décontracter les avant-bras par mon ptit papounet … On a bien failli le perdre notre Max pendant 10 minutes. Un petit coup de moins bien dû au régime qu’il aura fallu négocier.

 

 

 

On en parle de la demi-finale? Mais bien sûr qu’on en parle! Rapidement d’ailleurs parce que notre Max s’est fait embarquer sur un très bel uchi mata avant même qu’il n’ait eu le temps de dire oufff. Ca arrive… Même aux meilleurs. On vous avait bien dit qu’il avait eu un petit coups de moins bien!

 

 

Il faut croire que sa boite lui aura redonné la « gnac » parceque Max, en place de trois aura marqué un bel ipone ko une fois encore pour waza ari et nous gratifia d’une fin de combat épique. Harcelé par un GUCISTE qui n’avait de cesse de remonter au score, Max se fit surprendre par un superbe contre à 4 secondes de la fin! Fort heureusement, l’action était à l’extérieur! Mais tout de même, à 4 secondes de la fin l’adversaire ne doit même pas toucher le kim!!! Ca devait lui manquer de se faire enguirlander par la coach!

 


STEVEN DA SILVA


 

Pendant ce temps, Steven avait lui aussi attaqué dans une poule de cinq en – 100 kg sur le tapis d’à coté. Et il était remonté comme une pendule notre Steven dans son beau kimono d’AJF fraîchement brodé. Et ne vous fiez pas à la photo, il n’était pas en train de bailler… Quoique… Bref, une belle compet pour Steven qui aura dépoté, défriché, débrouissaillé le terrain…..

 

Un 1er combat contre un adversaire qu’il connait bien pour l’avoir déjà rencontré plusieurs fois, le Gierois Fabien BLASQUEZ. Un bel ippon sur un redoublement d’attaque en harai goshi lui donna la victoire.

 

 

Waza ari sur uchi mata au 2d tour puis à nouveau sur son spécial, le contre d’uchi mata pour ippon. Au 3ème combat, Steven marqua ippon sur uchi mata aussi vite que sur le tapis d’à coté Maxence en encaissait un… Quant au dernier combat, à nouveau un waza ari sur uchi mata suivi en taté shiho gatamé. Belle compet pour Steven.

 


LES PODIUMS


 

 

 

 

Un champion, une vice-championne et un 3ème, c’est plus qu’il n’en fallait à la coach pour repartir satisfaite!

 


DIVERS


 

 

 

Notez que Max aura cherché par tous les moyens à se faire pardonner de sa bourde de fin de combat auprès de la coach…. Moi j’appelle ça du fayotage…

 

Bon eh bien la prochaine étape officielle pour nos 3 combattants sera en mai prochain pour la demi-finale qui aura lieu à Grenoble. D’ici là on retourne au taf!