CHPT INTER-DEPARTEMENTAL BENJAMINS. LE 07 AVRIL 2019. RUMILLY.

Afin de ne pas propulser nos benjamins de la phase départementale directement à la phase grande région AURA, la ligue avait décidé cette saison de créer un échelon intermédiaire réunissant plusieurs départements. Pour ce qui nous concerne, l’Isère était donc en lice avec la Savoie et la Haute-Savoie.

5 de nos judoka étaient qualifiés, 3 filles et deux garçons.

Les filles ouvrirent le bal avec plus ou moins de réussite. De gauche à droite, Lyssia, Sonya et Meije.

 

En -40 kg, Lyssia ISHAK débutait plutôt mal dans un combat où elle n’eut de cesse d’attaquer et ce qui devait arriver arriva. Jamais pénalisée, son adversaire finit par marquer waza ari en contre. Inadmissible de la part d’arbitres confirmés. Lyssia déjà très contrariée perdit son second combat par deux waza ari. Beau parcours toutefois pour notre Fontainoise, forcément très déçue, mais seulement benjamine 1ère année et qui on n’en doute pas saura prendre sa revanche la saison prochaine.

 

En – 44 kg, Meije GLENAT suivit un peu le même parcours que sa copine. Là encore un combat où Meije ne cessa de vouloir monter sa main face à une adversaire bras tendus en permanence et jamais pénalisée! Grrrr! Elle perd par waza ari. En repêchage, un waza ari est attribué mais mieux eût-il valu l’annuler tant il était difficile de dire pour qui il était. Quoi qu’il en soit une immobilisation en yoko shiho mit fin aux espoirs de Meije ( et de la coach). Encore une jeune fille qu’il faudra suivre la saison prochaine pour sa 2 ème année benjamine.

 

En – 48kg, Sonya AOURAGH démarrait en trombe avec ses deux premiers combats gagnés quasi immédiatement. La suite fût moins aisée puisqu’en demi-finale elle s’inclina par ippon alors qu’elle menait waza ari. On espérait la voir monter sur le podium pour la place de trois mais là encore il n’en fût rien. Une fois encore devant au score, Sonya s’inclina cette fois-ci sur immobilisation. Ce sera une 5ème place au final synonyme toutefois de qualification au chpt régonal. Bravo Mademoiselle!

 

Du côté des garçons, là aussi du bon et du moins bon.

 

En – 46 kg, Hugo CHAIX-EYMERY débute avec une belle victoire: waza ari awasaté ippon. En quart, waza ari partout et Hugo prend ippon à 10 secondes de la fin alors que la décision lui aurait été favorable. Rageant!!! Mais Hugo aura compris l’utilité de savoir gérer sa fin de combat. En repêchage il prend waza ari dès la 1ère séquence et se fait immobiliser. Fin de l’aventure Savoyarde. 9ème au final et pas de qualif.

 

Enfin en + 66kg Anas AKRICHE  dût surmonter sa peur de rencontrer les mêmes adversaires qu’en département. Fort heureusement, il n’en fût rien puisque dans sa poule de trois il y avait deux combattants jamais rencontrés.

Le 1er combat est gagné par waza ari et immobilisation. Dans le 2ème combat,  waza ari est marqué sur un bel ipone seoi, mais Anas se fait surprendre lui aussi en toute fin de combat et perd ippon. On y a pourtant cru jusqu’au bout. Sortant de poule directement en demi-finale, Anas rencontra cette fois-ci un combattant qu’il avait pourtant battu une fois mais qui ce jour là fût plus fort que lui. Une 3ème place au final, qui le qualifie pour la phase régionale à laquelle il ne pourra à priori pas participer car à l’heure où nous publions, Anas se serait cassé deux doigts durant les vacances.

 

Allez les djeun’s! On se retrousse les manches et on retourne au dojo travailler! On ne perd pas on apprend de ses défaîtes!

 

*** N’abandonnes jamais, les belles choses prennent du temps.