TOURNOI DE GONCELIN. DIMANCHE 14 AVRIL 2019.

Heureusement qu’il existe encore des petits tournois inter-clubs pour que nos judoka un peu moins expérimentés puissent se confronter eux aussi à des adversaires en compétition. Nos minimes, cadets et séniors loisirs étaient donc de sortie dans le Grésivaudan, au tournoi de Goncelin.

Nos représentant Fontainois, Steven, Vincent, Amine et Mathéo qui faisait là sa 1ère compet.

 

Vincent PERQUE, sénior ceinture marron faisait donc là son 2ème tournoi de la saison après celui d’Echirolles. Dans une poule de 4 en – 73 kg, Vincent n’aura pas réussi à gagner de combat cette fois-ci. Son grand gabarit pour la catégorie ne lui aura pas réussi cette fois-ci mais ce n’est que partie remise. C’est encore un projet lointain, mais on aimerait tout de même que notre Vincent devienne ceinture noire un jour quand même!

 

 

Amine FERGUENE, dans une poule de trois n’eût guère la chance de pouvoir s’exprimer cette fois-ci, face à 2 cadets bien plus expérimentées pour le coups.

 

Quant à Mathéo CORNERO, on n’est pas passé loin de la victoire! Erreur de débutant au 1er combat où il se fait embarquer sur ipone seoi après avoir couuru sur son adversaire. En revanche au 2d combat et contre une ceinture marron, on a bien cru toucher les étoiles. Il encaisse un waza ari, en remet un et tient jusqu’au bout. Enfin jusqu’à une malheureuse « glissade » comptabilisée waza ari contre lui. Bien joué tout de même Mathéo!

 

 

Quelques temps plus tard, ce sont nos deux minimes, Jeanne DEVILLER-BONNET et Nessim SEMCHAOUI qui entraient en piste. Dans la même poule. Ben oui, on vous l’a dit, c’était un « petit » tournoi, donc peu de combattants dans ces catégories d’ages.

 

 

Après un difficile 1er combat perdu, Nessim reprit du poil de la bête en gagnant contre sa copine sur un très bel uchi mata et gagna de nouveau dans un combat en dents de scie mais l’essentiel était là: retrouver sa confiance en lui.

Jeanne n’eut guère de chance de s’exprimer dans ce monde de brutes et ne pût gagner un seul combat mais bravo tout de même pour avoir participé!

 

 

D’ailleurs en guise de récompense Jeanne repartit avec deux médailles autour du cou car elle fût médaillée en tant qu’unique fille de sa catégorie.