COUPE AURA SENIORS 2EME DIVISION. RUMILLY LE 19 MAI 2019.

On prend presque les mêmes et on recommence! Cette saison n’en finit plus! 

N’étant pas qualifiés lors de la demi finale seniors d’il y a 15 jours, Steven DA SILVA et Hélène THIBAUT étaient de nouveau en lice pour aller chercher une qualif aux chpt de France 2ème division. Sachant que sur ce championnat AURA, les 3 premiers de chaque caté montaient aux 2D et que les 4, 5 et 6èmes montaient aux 3D. 

Ayant un peu mieux géré sa descente au poids en dessous des 100 kg, Steven était en pleine forme et le démontra tout au long de la journée.

 

Un 1er tour rapidement gagné sur un bel uchi mata qu’on aurait aimé voir en cercle mais bon… On l’acceptera quand même.

 

1er combat de Steven.

Publiée par Jérôme Viroulaud sur Dimanche 19 mai 2019

 

En demi-finale Steven rencontra un adversaire tout en muscle qu’on connait bien et qui l’envoya valser sur un magnifique sasaé tsuri komi ashi en enchaînement. Steven ayant été surpris par la saisie derrière le dos de son adversaire. On vous laisse admirer le travail!

 

2ème combat…

Publiée par Jérôme Viroulaud sur Dimanche 19 mai 2019

 

Pour la place de trois Steven rencontra pour la 3ème fois cette saison son adversaire Givordien qui l’avait battu aux demi-finale. La belle tourna à l’avantage du Fontainois qui sur une action en contre et où il aurait fallu ne rien annoncer comme avantage, en profita pour ficeler son adversaire et gagner la médaille de bronze.

 

3ème combat.

Publiée par Jérôme Viroulaud sur Dimanche 19 mai 2019

 

A ce stade on était déjà sûrs que Steven était qualifié pour les France 3D. Mais l’objectif de Steven était de monter aux 2D, restait donc à battre l’autre 3ème en match de barrage. Ce qui fût chose faîte. Un 1er waza ari sur uchi mata un peu à l’arrache puis un bel harai goshi qui s’en est suivi pour la qualif. Enjoy!!!

 

https://www.facebook.com/jerome.viroulaud/videos/10216878360185285/

 

Notez l’infime différence de taille entre Steven et son adversaire pour la place de barrage…. Presque rien en fait… Vous ne trouvez pas qu’il un peu playmobile vous???

 

 

 

Bon allez, il peut être content le garçon, il se sera qualifié deux fois cette année pour les France 2D avec le retour au calendrier de septembre à septembre.

 

 

Ceci étant fait, Hélène THIBAUT arriva pour en découdre en -70 kg. Pas de gestion de perte de poids pour Hélène, ce qui est déjà une bonne chose en soi. En revanche, une Hélène qui s’était mise une bonne couche de pression sur le dos avant d’arriver et qui stressait grave pour son genou bléssé il y a deux semaines.Mais qui stressait aussi par peur de ne pas atteindre son objectif de monter aux D2.

Bon c’est là que la coach entre en scène pour gérer tout ça, en dehors du reste. Alors en principe c’est Manon FARAVONI qui donne des sueurs froides à la coach (pendant ses combats seulement), mais là Hélène de ce point de vue là, c’est carrément du haut niveau!!! Là il faut gérer avant, pendant et après!!!

Alors pour commencer, opération momifiage pour être quasi sûre que rien ne bougerait en cas de rotation malvenue. Au passage, si un de nos lecteurs a la possibilité d’avoir de l’élastoplaste et du strappal en quantité industrielle, on est preneur nous autres judoka….. Parce que là on y a passé la moitié de la paye d’Hélène.

 

 

Un tableau plus chargé qu’aux demi-finales et un niveau non moins élevé puisque la plupart des filles étaient déjà présentes il y a 15 jours.

 

 

Si vous cherchez Hélène, c’est la plus grande, au milieu (demi-tableau B).

 

 

Alors en guise mise en confiance, un 1er combat gagné sur un très beau sasaé tsuri komi ashi qui laissa surement son adversaire avec un bon mal de cou.

Au tour de Hélène Thibaut Costa pour son 1er combat.

Publiée par Jérôme Viroulaud sur Dimanche 19 mai 2019

 

En demi-finale, il fallu attendre les 20 dernières secondes pour savoir qui sortirait vainqueur de ce duel engagé. Si Hélène avait un tantinet sû gérer sa fin de combat en ne prenant pas de risque, la décision eût été en sa faveur. Ce ne fût malheureusement pas le cas puisqu’elle se fit embarquer à 24 secondes du terme.

 

2ème combat de Thibault Hélène Thibaut Costa…

Publiée par Jérôme Viroulaud sur Dimanche 19 mai 2019

 

 Hélène rencontra au 1er tour de repêchage une grande droitière toujours à l’offensive. C’est en toute fin de combat qu’Hélène accéléra et embarqua finalement son opposante sur un bel harai goshi compté ippon!

 

3ème combat pour Thibault Hélène Thibaut Costa… allez on lâche rien.

Publiée par Jérôme Viroulaud sur Dimanche 19 mai 2019

 

Au 2d tour de repêchage, Hélène rencontra une adversaire bien connue puisqu’il s’agissait de notre amis Sassenageoise, Magali SALART. Un combat engagé où Hélène eut du mal à trouver la faille. Pourtant variée sur ses techniques, c’est en fin de compte aux pénalités que le duel s’acheva en faveur de notre sociétaire.

En route pour la place de 3 pour Thibault Hélène Thibaut Costa…

Publiée par Jérôme Viroulaud sur Dimanche 19 mai 2019

 

Restait enfin la place de trois où Hélène eût à affronter une redoutable adversaire qui ne lui laissa guère de chance. Ni d’accéder au podium ni d’acéder au chpt de France 2ème qui était l’objectif de base.  Désolée pour la vidéo, ce fût un tantinet rapide et notre cameraman n’eût pas le temps de mettre en route la bécane…

Enfin consolons nous, nous irons tout de même à Villebon sur Yvette, mais pour le chpt de France 3ème division.

Bravo Hélène qui aura su surpasser ses appréhensions de début de compet et qui aura été chercher la qualif de belle manière.

 

Bon eh bien autant vous dire que cette journée fût sportive hein! Il aura même fallu faire passer une crampe au doigt post compet! Et comme le dit si bien Hélène, c’est ça aussi la relation coach-athlète!

 

Et merci encore à Jérôme qui du haut de ses béquilles vous permet de revoir les combats de nos athlètes actuellement.